milano marathon 2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: milano marathon 2014

Message  Julien le Mar 22 Avr - 22:43

Félicitations à tous pour votre marathon, ce n'est que partie remise pour les 3h ! Wink

_________________
Pppppaaass sssiiiii vvvviiiiiittttteee !!!!
avatar
Julien
Modérateur

Messages : 351
Date d'inscription : 09/05/2011
Age : 28
Localisation : Panissières

Revenir en haut Aller en bas

Re: milano marathon 2014

Message  Guillaume PALAYER le Dim 20 Avr - 18:05

J'y serai.
avatar
Guillaume PALAYER

Messages : 127
Date d'inscription : 13/12/2009
Age : 41
Localisation : FEURS

Revenir en haut Aller en bas

Re: milano marathon 2014

Message  Didiuss le Dim 20 Avr - 17:53

RDV LE 5 OCTOBRE A LYON POUR PASSEZ SES FAMEUX -3H00
avatar
Didiuss

Messages : 140
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 55
Localisation : VEAUCHE

Revenir en haut Aller en bas

Re: milano marathon 2014

Message  gilles le Dim 20 Avr - 16:13

Bravo a vous tous et merci pour ces CR ! Même si mes ultras paraissent impressionnants, c'est beaucoup moins exigeant que ces marathons ! Vous aviez tous une préparation au top (enfin presque tous !) mais voila ça ne pardonne pas la moindre erreur ou le détail qui te pourri ta perf ...pour quelques minutes. Bravo pour tant de persévérance, un entraînement exigeant et une perf non gagnée d'avance malgré tous ça ! Moi la longueur des épreuves me permet de gérer les aléas sans trop de conséquence sur la résultat . Je vous souhaite ces fameux moins de 3h, vous les aurez un jour, vous les aurez ! Wink
avatar
gilles

Messages : 134
Date d'inscription : 18/09/2007
Age : 50
Localisation : SALVIZINET

Revenir en haut Aller en bas

Voici mon CR

Message  Guillaume PALAYER le Jeu 10 Avr - 23:07

Voici mon CR km par km:

5km 20 :53
10km 41 :40
Semi 1 :27 :58
=> Jusque là j’avais suivi scrupuleusement le rythme que je m’étais fixé.
=> Pas de mauvaises sensations, mais les jambes qui ont tapé et n'ont pas été légères jusqu’au km7.
=> Je n’ai pas retrouvé l’euphorie d’il y a 2 ans et la sensation de voler.
=> Étonnant que je n’ai pas eu plus de fraîcheur malgré la coupure ?

A partir du 26° km, j'ai commence à sentir les jambes lourdes et à avoir les premières symptômes de crampes (muscles qui tressautes).

30km : 2 :06 :32
=>J’avais prévu de passer en 2 :06, je n’ai donc perdu que 30s, je me dis que ça va être dur mais que c’est encore jouable.
Par contre les crampes sont en train de devenir de plus en plus présentes...
=> Je me force à boire plus car je me dis qu’avec la chaleur, je suis certainement en train de me faire piéger par la déshydration.  

32km : Je sers les dents, mais je ne tiens plus le rythme de 14 km/h.
Malgré les encouragements de Nath, les jambes sont vraiment lourdes.
Je m’étais préparé psychologiquement à me faire mal, à serrer les dents pour aller chercher ces 3 heures.
Mais les crampes se rapprochent de plus en plus et je suis désarmé.
Etant désemparé, je prends une très mauvaise décision et prends un gel alors que je n’ai pas d’eau avant le 35° km.

33km : Je me retourne, voici le ballon des 3 heures qui me rattrape ainsi qu’Armand qui m’assène un «  C’est foutu, ça ne sera pas cette année »
Ca me casse le moral et n’ai plus envie de me battre pour ne pas faire les 3 heures.
Quelle déception, c’était 3 heures ou rien ! Impossible de me faire violence.

34km : Pas raté ; Un gel sans eau c’est immanquable chez moi : J’attrape mal au ventre.

J’essai de me remotiver en me disant que maintenant l’objectif est de finir en 3 :03 :00 ce qui ne serait déjà pas si mal.
Mais dans la tête, je n’arrive pas à me révolter.

35km : Les crampes deviennent vraiment violentes.
Du coup, je m’arrête au ravito 30s pour boire 40cl d’eau d’un trait.
Aie ! Lorsque je me met à marcher, j’ai encore plus mal qu’en courant.

36km : L’horreur va commencer. Des crampes terribles qui m’obligent à marcher/courir en relevant les pointes des pieds pour pouvoir continuer.
Je suis extrêmement frustré car je ne peux rien faire, je suis spectateur de ma course.
En termes d’énergie je suis bien.
En termes de cardio, j’ai eu le sentiment de ne jamais vraiment courir. J’ai géré le premier semi et le 2°semi, c’est les crampes que je gère...

En désespoir, je m’enfile un gel sprint pour essayer de boucler.

Le public m’encourage, mais je suis spectateur; Je trottine comme un vieillard à 11km/h.
Les 3 derniers kilo me semblent interminables.
Tout le monde me passe au sprint et mois je clopine; Impossible de faire mieux avec ces crampes.

800m de l’arrivée, cette fois ci je suis foudroyé sur place.
Des crampes tellement violentes que je ne peux plus bouger.
Je reste accroché à une barrière en attendant que je puisse récupérer ma mobilité.

Patrick me percute presque et continue sans un mot.
Je me dis que me voyant il s’est dit qu’il n’y avait plus rien à faire pour moi (En fait, il était dans son dernier effort et ne m’a pas vu).


Finalement retrouvant de la mobilité, je trottine à 10km/h sur 100m puis marche 15m jusqu’à 200m de l’arrivée.
Là, sous les encouragements de la Foule et de Nath en particulier, je trottine d’une traite les 200 derniers mètres.
Passé la ligne, je m’effondre, terrassé par les crampes. Heureusement les bénévoles m’étirent.
Au bout d’une bonne minute, ils emmènent la civière pour m’emmener.
Je la refuse et arrive à me remettre sur mes jambes.

Sur mes 2 jambes de bois, j’arrive à rejoindre Armand et Patrick.
Nous sortons du SAS pour rejoindre nos femmes.
Et là, à nouveau des crampes terribles, je suis obligé de me coucher au milieu du flux de coureur terrassé par 2 crampes de part d’autre de la jambe.
Heureusement Patrick m’étire la jambe.

Au final j’ai mis 3h10min50s et améliore de 3 min le temps de mon premier Marathon d’il y a 2 ans.
Par contre ça n’a aucun sens au regard du temps passé arrêté à cause des crampes.

Je ne comprends pas ce qu’il s’est passé ? Certainement une mauvaise gestion de l'hydratation.
Je suis convaincu d’avoir 2h57min dans les jambes.
Je me languis déjà du prochain marathon pour me refaire.
Avec tout ce que j'ai mis en oeuvre ces 4 derniers mois, je suis certain d'avoir passé un palier.

C'est quand même super ingrat un marathon: Une grosse préparation, beaucoup de paramètres à maîtriser et lorsque  l'on pense avoir tous les feux au vert, il y a toujours un grain de sable qui transforme la fin de course en bonne galère (10 min perdues sur les 6 derniers kilos). Comme le dit si bien Armand, ce n'est pas mathématique et c'est ce qui en fait tout l'intérêt.

Au final, c'était un chouette WE entre copains et avec nos familles.
avatar
Guillaume PALAYER

Messages : 127
Date d'inscription : 13/12/2009
Age : 41
Localisation : FEURS

Revenir en haut Aller en bas

milano marathon 2014

Message  Pizzi di Salvi le Mar 8 Avr - 23:13

De retour d Italie .
un petit compte rendu avec un ^peu de retard .
Nous étions donc 4 à relever le défi milanais : Franck , guillaume  , Patrick et moi même .
Le parcours est le meme qu'il y a 2 ans : une première partie roulante ( on part de la périphérie ) et la seconde intra muros , plus agréable  pour le coté touristique , mais plus dure pour courir ( beaucoup de pavé et de dalles , des rails de tram de partout ) .
départ donc vers 9h15 , Patrick ( qui n'a pas pu faire de prépa étant blessé ) ne sait pas encore s'il  s'arrête au semi ou avant ( mais il a déjà je pense décidé autre chose ) .Guillaume est plein gaz et a vraiment envie d'y aller , franck n'est pas serein , une douleur le gène depuis son réveil .
Top départ , il fait très beau , trop peut etre , la fin vers midi en plein centre de Milan risque d'être chaud .
Franck part devant ,guillaume suit , je  pars moi aussi un peu plus vite sue mon AM ( 4'12'' au km ) et Patrick part très prudent ...
je double les ballons 3h vers le km 5 , et continue très régulier ; vers le 15 éme je rattrappe Franck , je  l'encourage mais vois bien que ça va pas fort .Un peu plus loin , les épouses sont au RV pour les encouragements Le semi en 1'29 , une minute d'avance sur mon objectif , on verra bien ....Vers le 28eme , il commence à faire plus chaud en centre ville , et je vois le premier ballon 3h( il y en a 3 espacés sur 30s environ ) me dépasser , je préfère rester a mon rythme ; les 2 autres me dépassent vers le 30éme puis je vois guillaume devant  qui lui aussi a baissé son allure ; on reste un peu ensemble puis j'essais de me relancer en sachant que c'est fini pour rattraper les 3 h , les jambes sont très dures , les mollets font mal .j'arrive tout de même à garder un 13 à l'heure pour finir en 3h02'46''; Guillaume aura plus de mal car il doit s'arrêter à causes de crampes ( il fait chaud !), et c'est là que je vois arriver Patrick juste devant alors que je le pensais depuis un bon moment devant une biére ( il  se rattrapera vite au niveau biéres ) , ils finissent en 1' autour de 3h10 ; Franck s'arrêtera vers  le 30éme , avec une douleur derrière le pied , trop dur pour finir avec une blessure .
conditions donc pas idéales ( je finis 201 alors que j'étais 246 eme il y a 2 ans en faisant 2' de moins )
C'est toujours le lot de ces marathons , avec des désillusions , des surprises , et de nouveaux challenges à venir passé la déception .
Bravo  à Guillaume , qui est très déçu , mais il améliore son temps quand même et il a une grosse marge !
Bon rétablissement à Franck , il va vite rebondir sur plus court , et reviendra sur marathon , il a le temps .
Et  Pat !, lui qui vaut 2h45 , qui arrive s'arracher jusqu'a bout ( j'en suis témoin !) pour faire un temps moyen pour lui et sans prépa , chapeau !!
Enfin moi , je pense que j'y arriverai jamais , mais j'ai toujours du plaisir a le faire , donc pas de soucis !
J'espère et je  pense que tous , au delà de la perf sportive , ont passé un super WE entre amis , avec en plus les épouses , c'est déjà le premier objectif !!!

Pizzi di Salvi

Messages : 205
Date d'inscription : 23/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

milano marathon 2014

Message  Pizzi di Salvi le Mar 8 Avr - 23:11

De retour d Italie .
un petit compte rendu avec un ^peu de retard .
Nous étions donc 4 à relever le défi milanais : Franck , guillaume , Patrick et moi même .
Le parcours est le meme qu'il y a 2 ans : une première partie roulante ( on part de la périphérie ) et la seconde intra muros , plus agréable pour le coté touristique , mais plus dure pour courir ( beaucoup de pavé et de dalles , des rails de tram de partout ) .
départ donc vers 9h15 , Patrick ( qui n'a pas pu faire de prépa étant blessé ) ne sait pas encore s'il s'arrête au semi ou avant ( mais il a déjà je pense décidé autre chose ) .Guillaume est plein gaz et a vraiment envie d'y aller , franck n'est pas serein , une douleur le gène depuis son réveil .
Top départ , il fait très beau , trop peut etre , la fin vers midi en plein centre de Milan risque d'être chaud .
Franck part devant ,guillaume suit , je pars moi aussi un peu plus vite sue mon AM ( 4'12'' au km ) et Patrick part très prudent ...
je double les ballons 3h vers le km 5 , et continue très régulier ; vers le 15 éme je rattrappe Franck , je l'encourage mais vois bien que ça va pas fort .Un peu plus loin , les épouses sont au RV pour les encouragements Le semi en 1'29 , une minute d'avance sur mon objectif , on verra bien ....Vers le 28eme , il commence à faire plus chaud en centre ville , et je vois le premier ballon 3h( il y en a 3 espacés sur 30s environ ) me dépasser , je préfère rester a mon rythme ; les 2 autres me dépassent vers le 30éme puis je vois guillaume devant qui lui aussi a baissé son allure ; on reste un peu ensemble puis j'essais de me relancer en sachant que c'est fini pour rattraper les 3 h , les jambes sont très dures , les mollets font mal .j'arrive tout de même à garder un 13 à l'heure pour finir en 3h02'46''; Guillaume aura plus de mal car il doit s'arrêter à causes de crampes ( il fait chaud !), et c'est là que je vois arriver Patrick juste devant alors que je le pensais depuis un bon moment devant une biére ( il se rattrapera vite au niveau biéres ) , ils finissent en 1' autour de 3h10 ; Franck s'arrêtera vers le 30éme , avec une douleur derrière le pied , trop dur pour finir avec une blessure .
conditions donc pas idéales ( je finis 201 alors que j'étais 246 eme il y a 2 ans en faisant 2' de moins )
C'est toujours le lot de ces marathons , avec des désillusions , des surprises , et de nouveaux challenges à venir passé la déception .
Bravo à Guillaume , qui est très déçu , mais il améliore son temps quand même et il a une grosse marge !
Bon rétablissement à Franck , il va vite rebondir sur plus court , et reviendra sur marathon , il a le temps .
Et Pat !, lui qui vaut 2h45 , qui arrive s'arracher jusqu'a bout ( j'en suis témoin !) pour faire un temps moyen pour lui et sans prépa , chapeau !!
Enfin moi , je pense que j'y arriverai jamais , mais j'ai toujours du plaisir a le faire , donc pas de soucis !
J'espère et je pense que tous , au delà de la perf sportive , ont passé un super WE entre amis , avec en plus les épouses , c'est déjà le premier objectif !!!


Pizzi di Salvi

Messages : 205
Date d'inscription : 23/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: milano marathon 2014

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum