02/12/2012 - SaintéLyon

Aller en bas

Re: 02/12/2012 - SaintéLyon

Message  Guillaume PALAYER le Jeu 13 Déc - 21:51

Voici le lien vers le film de la Sainté Lyon qui est trés bien fait.

http://www.rhonealpes.fr/797-grands-rendez-vous.htm
avatar
Guillaume PALAYER

Messages : 127
Date d'inscription : 13/12/2009
Age : 42
Localisation : FEURS

Revenir en haut Aller en bas

Re: 02/12/2012 - SaintéLyon

Message  Gwen le Ven 7 Déc - 20:54

Bravo à tous !
Je suis vraiment admiratif des performances de chacun ... et un peu jaloux du mental à toute épreuve dont vous faites montre !

Gwen

Messages : 79
Date d'inscription : 19/09/2007
Localisation : Sury

Revenir en haut Aller en bas

Re: 02/12/2012 - SaintéLyon

Message  Chris13 le Lun 3 Déc - 22:27

Bonjour tout le monde,

Tout d'abord je remercie infiniment la foulée pour m'avoir inclus dans le classement sur le site (Serge) et aussi d'avoir pensé à moi bien que je ne sois plus dans vos rangs (avec un énorme regret) Ça me fais chaud au cœur. Mais en même temps ça m'étonne guère car vous êtes tous en OR!!!!! I love you

Concernant la SaintéLyon c'était la première fois que je la faisais en solo et la distance la plus importante. (Plus grosse: 30km).

Pourquoi ai-je pris cette décision?
Première raison: La mairie de ma commune (Villeurbanne) l'a financée. Donc j'ai dis pourquoi pas.
La deuxième: je l'avais déjà faite en relais par 4 (les 24 km arrivée à Lyon) et j'étais émerveillé par ce tracé de lumière et de courir de nuit.

Je me suis donc préparé sérieusement depuis septembre en m'inscrivant dans un club (ASVEL athlétisme - Villeurbanne).
J'ai fait que de la piste ce qui ma permis de progresser en endurance. Simplement j'ai négligé les longues sorties....
Après j'ai eu un entraînement plus basé sur les cross (la volonté du club) qui me déçoit énormément d'ailleurs car il ne me soutient pas dans les choix de courses nature et non classé selon leurs dires (Mlle-Cassis...)
Mais bon je m'en fou et je prend que ce qu'il y'a de bon à prendre...

En même temps j'ai tellement touché l'excellence (à mes yeux) au niveau club avec la foulée... (Ambiance, entraînement...)

Passons plutôt au sujet principal c'est à dire de la course:

Je suis parti relativement vite suivant un autre collègue de club (qui est dans les même aspirations et pensées dans ce club) et j'ai vite calmé le jeu dès que nous avons rejoins le début du sentier (gelé) assez dangereux.
J'ai alors continué ma course à une allure raisonnable et raisonné jusqu'au 15km où j'ai rejoint un collègue de formation (au travail). J'ai alors décidé de rester avec lui bien que je me sentais de continuer la course à une allure plus rapide. Mais j'ai préféré garder des forces pour la suite et le suivre avec son expérience sur ce trail.

Pour conclure au 47km j'étais vraiment hs et j'avais du mal à courir même en descente. Je courrais, je marchais....
Les 20 derniers kilomètres se sont fais à la marche avec mon collègue. Plus rien. Donc forcément de grosse perte de temps.
Mais mon objectif principal c'était de finir et peu importe le chrono. Donc très heureux au final d'arriver.
En tout cas j'ai eu de grosses frayeurs dans les descentes avec le verglas et une grosse pensée à un collègue de travail qui s'est blessé ainsi que les autres.... Neutral

Est-ce que je réitèrerais l'année prochaine? Je ne pense pas car c'est pas une course à prendre à la légère et je pense que c'était un peu précoce... Mais bon j'aime me lancer des objectifs complexes et j'aurais tenté l'expérience. C'est vraiment à vivre !!!

D'ailleurs quand je vais sur le site du club et je tape mon nom pour voir le classement, c'est inscrit la foulée Forezienne dans le club Smile donc tant mieux si j'ai représenté le club. En même tps je porte souvent la veste du club pour les compétitions !! cheers

Prochaine idée course: trail hivernal du Sancy Mont dore en janvier. Si la fin du monde, nous aura pas tous emportées. Laughing

À une prochaine sur une course ou ailleurs,
À+
Christophe.

PS: Christophe T. J'oublie pas le message dans le livre d'or Wink
avatar
Chris13

Messages : 30
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 32
Localisation : Villeurbanne

Revenir en haut Aller en bas

Re: 02/12/2012 - SaintéLyon

Message  jean-luc le Lun 3 Déc - 20:58

bonsoir et bravo à tous , vous êtes tous des supers costauds ! dans des conditions plus difficiles qu'en 2010, il fallait certainement mettre son corps à rude épreuve et ne pas douter dans sa tête. vous l'avez fait vous pouvez être fier de vous ! bye jean-luc

jean-luc

Messages : 19
Date d'inscription : 30/09/2007
Localisation : saint germain laval

Revenir en haut Aller en bas

Re: 02/12/2012 - SaintéLyon

Message  Julien le Lun 3 Déc - 17:58

Jolis récits, ça donne envie ! Je me tâte pour 2013 (dois-je encore attendre ?) !!! Smile

Et félicitations à vous tous, car quelque soit le temps c'est tout de même 70 bornes, et encore plus pour Gilles ! cyclops Rien que d'être spectateur, j'avais froid et sommeil, alors qu'est-ce que ça devait être pour vous Question

Allez il manque encore quelques résumés de course (et le vidéo) pour nous faire vibrer ! Very Happy

_________________
Pppppaaass sssiiiii vvvviiiiiittttteee !!!!
avatar
Julien
Modérateur

Messages : 351
Date d'inscription : 09/05/2011
Age : 29
Localisation : Panissières

Revenir en haut Aller en bas

Re: 02/12/2012 - SaintéLyon

Message  Didiuss le Lun 3 Déc - 15:38

Pizzi di Salvi a écrit:un petit rectif sur tes résultats Serge , mais un Perret peut en cacher un autre , Christian a couru une grosse partie avec Christophe , il finit qq minutes derriére , en 9h02'53'' .
Mais les conditions étaient comme en 2010 trés difficiles voire plus , selon l'avis de beaucoup .
Gilles que l'on a vu au palais des sport avnt le départ et aprés son aller Lyon Sainté l'aprés midi , nous avait prévenu , d'ailleurs Gilles donne nous vite des nouvelles , on espére que tu t'es pas blessé ,
toute la partie sur le plateau était trés enneigé , du single dans les congéres , impossible de courrir , on essayait des fois de monter dans les prés pour dépasser , mais on s'est vite calmé , c'est de l'énergie dépensée pour rien .
ensuite des chemins verglassés en continu, et des gamelles en permanence .heureusement la descente sur Lyon était courrable cette fois , et on a pu enfin se lacher ( pour ceux qui en avait encore un peu en reserve)
chapeau à Guilaume qui fait un super temps vu les conditions et qui a su perseverer malgré sa désillusion du Vercors ;Je voulais cette année faire moins de 7h30 , avec la partie difficille en plus aprés ste catherine , mais j'ai vite rangé mon objectif ; l'eternel coup de chapeau aussi à Eugéne ( que l'on a malheureusement pas croisé ) qui va encore chercher l'energie et la motivation pour faire plus de 12 h de galére , et il nous rapporte un podium cheers

tu aurais du passer me voir samedi pour récuperer mes chaines comme je te l'avais proposé car je me souviens que ça m'avais bien aider en 2010 " aucune chute " mais " je me rattrappe en VTT en ce moment ! " j'espere recourir mercredi soir ! Bonne récup.
avatar
Didiuss

Messages : 140
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 56
Localisation : VEAUCHE

Revenir en haut Aller en bas

Re: 02/12/2012 - SaintéLyon

Message  Didiuss le Lun 3 Déc - 15:32

Guillaume PALAYER a écrit:Jamais j'aurai cru que cette édition pourrait être plus difficile qu'il y a 2 ans.
Je pensais que ça serait tout au plus très légèrement soupoudré de blanc; Les photos de Gilles m'apparaissaient comme un canular!
Comme il l'écrit, ces 2 photos étaient bien en deçà de la réalité. Lorsqu'il n'y avait pas des congères monstres, c'était du verglas et de la neige bien durcie qui rendait les chutes douloureuses.
En une soirée, j'ai pris 4 grosses gamelles mémorables; J'ai réalisé toutes sortes de figures: Superman, planchette,...
Enfin bon, malgré de grosses frayeurs, pas de blessure.

Pour en revenir à la course, faire partir les relais en même temps que les individuels aurait pu être une bonne idée pour densifier la course jusqu'à la fin. Par contre avec les nombreuses monotraces dans les congères, ça c'est transformé en une énorme file indienne qui marchait. Peut être que ce fut un bien car ça m'a permis de me préserver dans la première partie de course.

Il y a 2 mois et demi sur ce même forum j'écrivais que je ne souhaitais plus courir plus de 30 km après mon énorme galère et abandon sur l'ultra du Vercors.
Et puis il y a 6 semaines Armand m'apprend qu'il s'est inscrit sur la SaintéLyon avec pour objectif d'améliore le temps de 2012 qui ne peut qu'être amélioré vu les conditions dantesques de 2012.
Je réfléchis un peu, me dis que je ne referai jamais de SaintLyon tout seul, que j'ai besoin des copains et qu'avec des conditions meilleurs et l'expérience nous ne pouvons qu'améliorer notre temps.
Je m'inscris donc en me disant que ça va me motiver pour m’entraîner sérieusement et que je vais me refaire de l'ulta du Vercors.

Au final, je me suis très peu entraîné, une fatigue générale persistante et peu de plaisir à courir.
Lorsque je découvre le parcours rallongé de 2km mais surtout 200m de dénivelé supplémentaire je me dis que la barre des 8h va être difficile à passer.
(En 2010, j'avais fini 829ième en 8h13; En m'inscrivant je pensais vraiment courir en 7h30).

Au départ toujours la même émotion, de l'appréhension mélangée avec l'envie de partager avec ces milliers de coureur cette belle aventure.
Mes coéquipiers "Armand, Christophe et Christian" me freinent les 3 premiers kilomètres en me lançant des boutades. Mais ensuite Christophe et Christian font le rythme.
Dès la première montée Armand et moi marchons pour nous économiser; Le premier replat suivant nous revenons sur nos coéquipiers.
La 2nd montée fut fatidique,nous perdons définitivement Christian et Christophe; Je me dis qu'ils sont en pleine forme et qu'ils ont lâché les chevaux.

Au 10ième kilomètre, c'est Armand que je perds. Il me semble qu'il devait être juste derrière moi mais je ne le vois pas revenir.
Je suis déçu et inquiet car je pensais vraiment faire une course d'équipe jusqu'à Sainte-Catherine; Que les 60km restants vont être longs...
Au 15ième kilo, mes problèmes intestinaux habituels, je m'isole donc dans la forêt.
Lorsque je ressorts de la forêt, je me dis que si je dois revoir mes coéquipiers il faut que je cravache.
Cependant avec la monotrace dans les congères, je dois me résoudre à suivre la file Indienne.

Au 20ième kilo, le coup de moud, j'ai super sommeil et me dis que je serai mieux au fond de mon lit.
J'ai déjà vu que dès le premier ravito, je n'ai pas amélioré mon temps de 2010.
Et compte tenu du temps passé à s'enfoncer dans la neige, il n'y a aucune chance que je reprenne du temps d'ici Sainte-Catherine.
Avec le parcours rallongé, la barre des 8 heures qui m'aurait permis de décrocher la SaintéLon d'Argent me semble inatteignable.
Des sales idées me traversent l'esprit: Et si j'abandonnais tout simplement en Sainte Catherine rejoindre mon lit...
NON IMPOSSIBLE, si je prends un peu de recul je suis bien.
Passé les objectifs pour lesquels je dois me résigner, la course est belle. Ce serpent lumineux à travers les monts du Lyonnais est magnifique.

Je fais donc ma course rythmée par les gamelles.
Je suis surpris de ne pas revoir mes coéquipiers.
Je cravache, personne à St Genou ni à Soucieu? Je ne vois pas non plus Pascal, Giles et Julien DELORME qui nous suivent. Je me dis qu'ils ont dû voir passer les autres et qu'ils ont dû filer.
Je suis plutôt bien mais me raisonne pour ne pas m'emballer car la course est encore longue.

Passé Soucieu, je réalise que mes co-équipers ne peuvent qu'être derrière.
Vu les descentes que j'ai effectué et sachant que Christian n'est pas à l'aise sur la glace, j'ai dû les passer sans m'en rendre compte.
En faisant mes calculs, je me dis que si je ne craque pas la barre des 8 heures est jouable.

Je m'accroche, m'accroche encore et les kilomètres défilent.
Armand ne doit pas être loin, je n'ai encore jamais fini devant lui et ayant un super finish ils m'a coiffé plusieurs fois sur les derniers kilomètres.
Je me retourner plusieurs fois, personne? Où est il?

Arrivé à 6km de l'arrivée, j'ai 3 minutes d'avance à 10km/h pour passer sous la barre des 8 heures.
Malgré les crampes qui vont et viennent j'y crois.

Des panneaux sont affichés, 5ième, 4ième que c'est long le long des quais, interminable.
Et il est où ce 3ième kilo?
Il est 1500m après le 4ième kilo. Incroyables!
Je n'ai donc plus que 2 minutes d'avance malgré le fait que je maintiens mon 12km/h.
Moi qui pensais gérer mes derniers kilo, ce serait trop bête que je fasse 8h01.
Mais si les 3 derniers kilo font 1500m, le chrono va me passer sous le nez...
Je m'arrache donc jusqu'à l'arrivée que je franchis en 7h57 (313ième, j'ai bien amélioré mon classement de 2010).
YES je l'ai ma SaintéLyon d'Argent!
Je vais m'imprimer mon diplôme et le garder précieusement dans ma boite de souvenir.

Quelle joie!
C'est presque en larme que j'ai Nath au téléphone qui est très fière de moi.
Une fois de plus, je suis allé au bout de moi. J'ai pris ma revanche sur l'ultra du Vercors.
Au niveau de l'alimentation, je pense avoir trouvé ce qui me convient.
J'ai remplacé la boisson énergétique qui m'écoeurait par 1/3 de jus de raisin et 2/3 d'eau que j'ai eu du plaisir à boire.

Je vais faire une bonne coupure d'un mois car je veux retrouver la joie de courir et ces derniers mois j'étais très las.
Sur cette course comme pour le semi de Bonson, j'ai couru après un temps en oubliant les paysages et la joie de simplement être là avec les autres coureur; De partager un grand moment d'émotion.




BRAVO ET MERCI GUILLAUME pour ce tres beau récit de course " quel mémoire ! " plus dur qu'en 2010 ou j'etais présent ? j'imagine la scéne ! mais pour moi c'est pas ça la course a pied car je ne prend pas plaisir en jouant avec les traumatismes du aux chutes sur mon corps tt neuf !! lol! " ça sert les chaines car en 2010 je ne suis pas tombé !" c'est une course qui serais sympa a faire 1 mois plus tot ! il me manque le diplome d'argent car j'ai eu l'OR et le bronze surement en 2013 pour la 60e confused Bonne récup.
avatar
Didiuss

Messages : 140
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 56
Localisation : VEAUCHE

Revenir en haut Aller en bas

saintexpress fin

Message  toph le Lun 3 Déc - 11:17

A oui, pour en finir avec la Saintexpress, il y avait 44 km et non pas 42 comme annoncé. Décidement Extra Sport n'utilise pas les mêmes satellites que nous. Cela devient une habitude avec eux (même coup lors du St Jacques, 51 km au lieu de 47)

Toph

toph
Invité


Revenir en haut Aller en bas

saintexpress

Message  toph le Lun 3 Déc - 10:29

Salut,

J'étais de la Saintexpress et je termine en 4h50, 249 ème sur 2500 au départ. Pas mal vu les conditions.
J'ai moi aussi lourdement chuté au kilomètre 15 environ sur une plaque de verglas. Mon genou est encore douloureux...
Le départ de St Catherine était délicat car les chemins étaient étroits et beaucoup de monde. Du coup pas moyen de prendre son propre rythme. J'ai pu malgrés tout doubler régulièrement pour finir pas trop mal.
Voilà pour moi.

A+

Toph

toph
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 02/12/2012 - SaintéLyon

Message  Guillaume PALAYER le Lun 3 Déc - 10:24

Jamais j'aurai cru que cette édition pourrait être plus difficile qu'il y a 2 ans.
Je pensais que ça serait tout au plus très légèrement soupoudré de blanc; Les photos de Gilles m'apparaissaient comme un canular!
Comme il l'écrit, ces 2 photos étaient bien en deçà de la réalité. Lorsqu'il n'y avait pas des congères monstres, c'était du verglas et de la neige bien durcie qui rendait les chutes douloureuses.
En une soirée, j'ai pris 4 grosses gamelles mémorables; J'ai réalisé toutes sortes de figures: Superman, planchette,...
Enfin bon, malgré de grosses frayeurs, pas de blessure.

Pour en revenir à la course, faire partir les relais en même temps que les individuels aurait pu être une bonne idée pour densifier la course jusqu'à la fin. Par contre avec les nombreuses monotraces dans les congères, ça c'est transformé en une énorme file indienne qui marchait. Peut être que ce fut un bien car ça m'a permis de me préserver dans la première partie de course.

Il y a 2 mois et demi sur ce même forum j'écrivais que je ne souhaitais plus courir plus de 30 km après mon énorme galère et abandon sur l'ultra du Vercors.
Et puis il y a 6 semaines Armand m'apprend qu'il s'est inscrit sur la SaintéLyon avec pour objectif d'améliore le temps de 2012 qui ne peut qu'être amélioré vu les conditions dantesques de 2012.
Je réfléchis un peu, me dis que je ne referai jamais de SaintLyon tout seul, que j'ai besoin des copains et qu'avec des conditions meilleurs et l'expérience nous ne pouvons qu'améliorer notre temps.
Je m'inscris donc en me disant que ça va me motiver pour m’entraîner sérieusement et que je vais me refaire de l'ulta du Vercors.

Au final, je me suis très peu entraîné, une fatigue générale persistante et peu de plaisir à courir.
Lorsque je découvre le parcours rallongé de 2km mais surtout 200m de dénivelé supplémentaire je me dis que la barre des 8h va être difficile à passer.
(En 2010, j'avais fini 829ième en 8h13; En m'inscrivant je pensais vraiment courir en 7h30).

Au départ toujours la même émotion, de l'appréhension mélangée avec l'envie de partager avec ces milliers de coureur cette belle aventure.
Mes coéquipiers "Armand, Christophe et Christian" me freinent les 3 premiers kilomètres en me lançant des boutades. Mais ensuite Christophe et Christian font le rythme.
Dès la première montée Armand et moi marchons pour nous économiser; Le premier replat suivant nous revenons sur nos coéquipiers.
La 2nd montée fut fatidique,nous perdons définitivement Christian et Christophe; Je me dis qu'ils sont en pleine forme et qu'ils ont lâché les chevaux.

Au 10ième kilomètre, c'est Armand que je perds. Il me semble qu'il devait être juste derrière moi mais je ne le vois pas revenir.
Je suis déçu et inquiet car je pensais vraiment faire une course d'équipe jusqu'à Sainte-Catherine; Que les 60km restants vont être longs...
Au 15ième kilo, mes problèmes intestinaux habituels, je m'isole donc dans la forêt.
Lorsque je ressorts de la forêt, je me dis que si je dois revoir mes coéquipiers il faut que je cravache.
Cependant avec la monotrace dans les congères, je dois me résoudre à suivre la file Indienne.

Au 20ième kilo, le coup de moud, j'ai super sommeil et me dis que je serai mieux au fond de mon lit.
J'ai déjà vu que dès le premier ravito, je n'ai pas amélioré mon temps de 2010.
Et compte tenu du temps passé à s'enfoncer dans la neige, il n'y a aucune chance que je reprenne du temps d'ici Sainte-Catherine.
Avec le parcours rallongé, la barre des 8 heures qui m'aurait permis de décrocher la SaintéLon d'Argent me semble inatteignable.
Des sales idées me traversent l'esprit: Et si j'abandonnais tout simplement en Sainte Catherine rejoindre mon lit...
NON IMPOSSIBLE, si je prends un peu de recul je suis bien.
Passé les objectifs pour lesquels je dois me résigner, la course est belle. Ce serpent lumineux à travers les monts du Lyonnais est magnifique.

Je fais donc ma course rythmée par les gamelles.
Je suis surpris de ne pas revoir mes coéquipiers.
Je cravache, personne à St Genou ni à Soucieu? Je ne vois pas non plus Pascal, Giles et Julien DELORME qui nous suivent. Je me dis qu'ils ont dû voir passer les autres et qu'ils ont dû filer.
Je suis plutôt bien mais me raisonne pour ne pas m'emballer car la course est encore longue.

Passé Soucieu, je réalise que mes co-équipers ne peuvent qu'être derrière.
Vu les descentes que j'ai effectué et sachant que Christian n'est pas à l'aise sur la glace, j'ai dû les passer sans m'en rendre compte.
En faisant mes calculs, je me dis que si je ne craque pas la barre des 8 heures est jouable.

Je m'accroche, m'accroche encore et les kilomètres défilent.
Armand ne doit pas être loin, je n'ai encore jamais fini devant lui et ayant un super finish ils m'a coiffé plusieurs fois sur les derniers kilomètres.
Je me retourner plusieurs fois, personne? Où est il?

Arrivé à 6km de l'arrivée, j'ai 3 minutes d'avance à 10km/h pour passer sous la barre des 8 heures.
Malgré les crampes qui vont et viennent j'y crois.

Des panneaux sont affichés, 5ième, 4ième que c'est long le long des quais, interminable.
Et il est où ce 3ième kilo?
Il est 1500m après le 4ième kilo. Incroyables!
Je n'ai donc plus que 2 minutes d'avance malgré le fait que je maintiens mon 12km/h.
Moi qui pensais gérer mes derniers kilo, ce serait trop bête que je fasse 8h01.
Mais si les 3 derniers kilo font 1500m, le chrono va me passer sous le nez...
Je m'arrache donc jusqu'à l'arrivée que je franchis en 7h57 (313ième, j'ai bien amélioré mon classement de 2010).
YES je l'ai ma SaintéLyon d'Argent!
Je vais m'imprimer mon diplôme et le garder précieusement dans ma boite de souvenir.

Quelle joie!
C'est presque en larme que j'ai Nath au téléphone qui est très fière de moi.
Une fois de plus, je suis allé au bout de moi. J'ai pris ma revanche sur l'ultra du Vercors.
Au niveau de l'alimentation, je pense avoir trouvé ce qui me convient.
J'ai remplacé la boisson énergétique qui m'écoeurait par 1/3 de jus de raisin et 2/3 d'eau que j'ai eu du plaisir à boire.

Je vais faire une bonne coupure d'un mois car je veux retrouver la joie de courir et ces derniers mois j'étais très las.
Sur cette course comme pour le semi de Bonson, j'ai couru après un temps en oubliant les paysages et la joie de simplement être là avec les autres coureur; De partager un grand moment d'émotion.





Dernière édition par Guillaume PALAYER le Lun 3 Déc - 10:32, édité 1 fois
avatar
Guillaume PALAYER

Messages : 127
Date d'inscription : 13/12/2009
Age : 42
Localisation : FEURS

Revenir en haut Aller en bas

Re: 02/12/2012 - SaintéLyon

Message  gilles le Lun 3 Déc - 0:09

Serge LESCOVEC a écrit:BRAVO à nos cinq courageux et on attends un signe du sixième, que sont-ils tous devenus ? lol!
Voir votre site favori pour les premiers résultats : http://lafouleeforezienne.athle.com/

Le sixième.....s'est arrêté au 90ème km de son périple !
Après un off magnifique mais très éprouvant de près de 74 km (cause égarement), dont une dizaine à faire la trace dans les congères car vous verrez sur le film, que la photo sur le site de la foulée est loin de représenter ce que nous avons du traverser entre St Catherine et St Christo en fin d'après-midi.
Du coup une arrivée à Sainté tardive à 21h30, un peu de stress pour s'organiser, se changer et manger un peu avant le départ. Dans la précipitation, j'ai oublié de remettre les Yaktrax dans le sac, grosse erreur pale
J'ai fais plusieurs chutes sur le verglas, dont une plus sérieuse dans la descente juste avant St Christo, du coup douleur à la hanche et un peu au dos (sans gravité), j'ai pris la décision à contre coeur de m'arrêter là, je n'aurai pris aucun plaisir à finir en marchant en 13 ou 14 h, en prenant des risques.
Je pense que cette édition était bien aussi dure, voir plus que celle de 2010 (froid transperçant et brouillard) , alors avec le off dans les cuisses, le froid, le verglas et .....peut-être aussi le Puy Firminy 13 jours avant, 90 km et 2000 m de D+, c'est déjà pas si mal pour finir l'année. Je pense avoir pris la bonne décision, il y a eu pas mal de casse (fractures, entorses), les ambulances ont tourné, je ne veux pas commencer cette année 2013 avec une blessure !
Le off, malgré les difficultés a été un super moment, je vais me mettre au boulot pour le CR vidéo.
A bientôt
avatar
gilles

Messages : 134
Date d'inscription : 18/09/2007
Age : 51
Localisation : SALVIZINET

Revenir en haut Aller en bas

Re: 02/12/2012 - SaintéLyon

Message  Pizzi di Salvi le Lun 3 Déc - 0:03

un petit rectif sur tes résultats Serge , mais un Perret peut en cacher un autre , Christian a couru une grosse partie avec Christophe , il finit qq minutes derriére , en 9h02'53'' .
Mais les conditions étaient comme en 2010 trés difficiles voire plus , selon l'avis de beaucoup .
Gilles que l'on a vu au palais des sport avnt le départ et aprés son aller Lyon Sainté l'aprés midi , nous avait prévenu , d'ailleurs Gilles donne nous vite des nouvelles , on espére que tu t'es pas blessé ,
toute la partie sur le plateau était trés enneigé , du single dans les congéres , impossible de courrir , on essayait des fois de monter dans les prés pour dépasser , mais on s'est vite calmé , c'est de l'énergie dépensée pour rien .
ensuite des chemins verglassés en continu, et des gamelles en permanence .heureusement la descente sur Lyon était courrable cette fois , et on a pu enfin se lacher ( pour ceux qui en avait encore un peu en reserve)
chapeau à Guilaume qui fait un super temps vu les conditions et qui a su perseverer malgré sa désillusion du Vercors ;Je voulais cette année faire moins de 7h30 , avec la partie difficille en plus aprés ste catherine , mais j'ai vite rangé mon objectif ; l'eternel coup de chapeau aussi à Eugéne ( que l'on a malheureusement pas croisé ) qui va encore chercher l'energie et la motivation pour faire plus de 12 h de galére , et il nous rapporte un podium cheers

Pizzi di Salvi

Messages : 205
Date d'inscription : 23/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

02/12/2012 - SaintéLyon

Message  Serge LESCOVEC le Dim 2 Déc - 21:27

BRAVO à nos cinq courageux et on attends un signe du sixième, que sont-ils tous devenus ? lol!
Voir votre site favori pour les premiers résultats : http://lafouleeforezienne.athle.com/

_________________
Serge
alien l'important, c'est de participer ...
http://lafouleeforezienne.athle.com/
avatar
Serge LESCOVEC
Admin
Admin

Messages : 491
Date d'inscription : 17/09/2007
Age : 59
Localisation : Feurs

http://lafouleeforezienne.athle.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 02/12/2012 - SaintéLyon

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum