AUBRAC 2013

Aller en bas

Re: AUBRAC 2013

Message  hiltonlgason le Sam 6 Juil - 20:56

j'aime quand on me prend pour un "sage"!
ah c'est pas pour moi?
ok--------> je sors!
avatar
hiltonlgason

Messages : 71
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 41
Localisation : essertines en donzy

Revenir en haut Aller en bas

Re: AUBRAC 2013

Message  Gwen le Sam 6 Juil - 14:46

C'est vrai que d'ordinaire, je préfère être à l'aise et courir le plus léger possible. Mais tout ceci sur de courtes distances ...
Là-bas, j'ai regardé, j'ai discuté, j'ai écouté et je me suis rangé du côté des sages.
A une prochaine course, bras nus ! Very Happy 

Gwen

Messages : 79
Date d'inscription : 19/09/2007
Localisation : Sury

Revenir en haut Aller en bas

Re: AUBRAC 2013

Message  Julien le Dim 30 Juin - 22:18

Tout simplement parce que je t'ai toujours vu bras nus quelque soit la météo. Very Happy 

_________________
Pppppaaass sssiiiii vvvviiiiiittttteee !!!!
avatar
Julien
Modérateur

Messages : 351
Date d'inscription : 09/05/2011
Age : 29
Localisation : Panissières

Revenir en haut Aller en bas

Re: AUBRAC 2013

Message  Gwen le Sam 29 Juin - 11:15

Si, si ! Pourquoi ? Question 

Gwen

Messages : 79
Date d'inscription : 19/09/2007
Localisation : Sury

Revenir en haut Aller en bas

Re: AUBRAC 2013

Message  Julien le Mer 26 Juin - 16:00

Joli récit, mais une question me turlupine, tu n'as tout de même pas mis les manchettes ???

En tout cas félicitations à tous pour ces perfs !!!

_________________
Pppppaaass sssiiiii vvvviiiiiittttteee !!!!
avatar
Julien
Modérateur

Messages : 351
Date d'inscription : 09/05/2011
Age : 29
Localisation : Panissières

Revenir en haut Aller en bas

AUBRAC 2013

Message  Gwen le Mer 26 Juin - 0:31

Petit retour sur un merveilleux week-end passé en Aubrac, océan de verdure niché aux confins de la Lozère, de l'Aveyron et du Cantal.

Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas sillonné d'autres chemins que ceux de notre cher département. Mais l'envie de changer de registre, de participer à une course d'envergure nationale et de partager un peu plus qu'une course avec des passionnés ont motivé ce déplacement du côté de Nasbinals.

Manu et Flo, les Viennois, me ramassent dès le vendredi soir à la sortie des classes. Direction Prunières, joli village lozérien on ne peut plus paisible, où nous rejoignons 4 boulistes acharnés : Greg, Pauline, Reg et Damien.
Reg et Greg ont préparé une gamelle de riz pour tout le village, et je goûte avec bonheur à la confiture d'abricots de Manu, au pain d'épices de Reg (ah !cette douce senteur anisée qui nous rappelle de vieilles soirées arrosées) et aux surprenants bounties de Manu, aussi inesthétiques que succulents.
Nous ne traînons pas longtemps au coin de la cheminée, harassés par toute la fatigue d'une dure semaine de labeur.

Samedi matin, en Aubrac, le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt. Après un copieux petit déjeuner, nous prenons la direction de Nasbinals pour prendre la température. Le stand Kalenji est dressé, Thierry Breuil est présent, nos deux stars discutent un brin avec lui. La place du foirail se remplit et nous en profitons pour faire un dernier petit footing de 30 minutes afin de reconnaître le final et d'effectuer les ultimes réglages. Porte-bidons ou Camel-back ? Manchons de compression ou débardeur ? Fromage ou dessert ? Certaines questions restent en suspens ...

Retour au bercail où Reg, le Bocuse de Lozère, nous concocte un bon repas afin d'emmagasiner quelques sucres lents. Les discussions vont bon train, la course à pied est centrale, et les blagues de cul sont unanimement appréciées ...
L'heure de la sieste sonne ... et deux stratégies s'affrontent. Les partisans de la micro-sieste, un quart d'heure tout au plus, et les gros dormeurs qui commencent à hypothéquer la nuit prochaine. Flo, après 3 heures de sieste, m'apparaît bien peu reposée ...

Chacun commence à penser à sa course. Certains potassent le profil, d'autres préparent déjà leur tenue. Damien, lui, a investi le canapé depuis son arrivée. A tel point que je crois encore que c'est le sien.
Les inquiétudes sur la distance de la course, sur le bien-fondé de son entraînement, sur la raideur des pentes, sur les douleurs et blessures se font plus légitimes. Reg, en bon coach, soigne Pauline qui souffre d'un début de périostite. Greg, en bon animateur, détend l'atmosphère en nous apprenant à économiser le papier-toilette.
Dernière balade digestive avant une courte nuit ...

4 heures du mat'. Les braves se lèvent. Damien mange des pâtes au miel. Chacun a ses habitudes et n'en dérogerait pour rien au monde. Dernières vérifications du matériel. Le stress me fait oublier mon porte-gourdes et je contrains la voiture à une marche arrière. Je dois bien être le plus tendu. Je transpire et j'ai mal au bide. Pour moi, 30 bornes, c'est long. Personne ne parle dans la voiture. Chacun d'entre nous est déjà très concentré.
A Nasbinals, il caille. Du vent, des nuages, un peu de pluie. Des doutes nous envahissent quant à la tenue de course. Nous optons presque tous pour le débardeur (ou T-shirt) avec les manchons.
Sur la ligne, nous attendons avec impatience la musique de départ. Sur l'air archi-connu de Era, nous nous élançons pour ce périple en Aubrac que nous préparons depuis des semaines déjà. Il faut se freiner au départ pour éviter le sur-régime. Puis une fois dans l'allure, les positions se stabilisent. Je prends la 4 ème place dès le 5ème kilomètre. Je ne la lâcherai plus. Les difficultés se succèdent, et je les surmonte une à une. Le suc de Born et ses pentes extrêmes, la forêt de Brameloup, le Fer à Cheval sont autant de péripéties que je franchis avec fierté. L'entraînement porte ses fruits et me comble de joie quand je comprends à quelques encâblures de l'arrivée que je vais conserver cette belle place.
Les arrivées se succèdent. Manu, Greg, Pauline, Reg puis Flo en terminent à leur tour. Les visages sont marqués certes, mais chacun est heureux de ce qu'il vient d'accomplir. Damien pointe le bout de son ample foulée. C'est peut-être le plus méritant d'entre nous quand on connaît son passé sportif. Totalement à contre-emploi, il réalise la plus longue course de sa jeune carrière. De 30 ans déjà ...

Nous rentrons, les traits tirés mais heureux ... Qu'il est dur d'achever ce beau week-end. On aurait voulu qu'il ne se terminât pas ...

Gwen

Messages : 79
Date d'inscription : 19/09/2007
Localisation : Sury

Revenir en haut Aller en bas

Re: AUBRAC 2013

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum